Faites des voisins, qu’ils disaient…

Il y a ceux qu’on croise dans le couloir et qu’on n’entend pas. On sait qu’ils dorment dans la chambre d’à côté, on sait qu’ils sont deux, et un homme une femme qui plus est, mais non, pas un bruit. Ni d’eau qui coule dans la douche, ni de petits pipis, ni de conversations bidons, ni de téléphone qui sonne, ni même de pas sur le parquet, de valises qui roulent, ou de télé qui s’allume. Alors je vous parle même pas de lit qui grince. A mon avis c’est des fantômes, mes voisins de droite. Pas des fantômes comme dans Stephen King ou dans Charmed (mais qu’elle est pourrie cette série! Elle passe encore! Qu’ils nous remettent la Petite maison dans la prairie nandidiouuu). Nan, eux ça doit être des gentils fantômes, comme Casper mais version bourguignonne (avec un parapluie quoi).

Et puis il y a ceux qu’on entend et qu’on aimerait bien croisé pour leur balancer des grossières insultes (« Par le saint prépuce du kaiser vous me cassez les couilles grave. Si j’en ai, dans mon congélo, connard, et ta gueule si tu veux pas que ta paire se rajoute à ma collection ») mais qu’en fait on reste loquifiée (si si ça existe, loque + liquéfié) affalée sur le lit à entendre l’autre con beugler de son côté de la cloison. Parce qu’il doit être grand, et puis merde, j’suis en pyj maintenant (bon ok, en culotte, j’avoue…). Y a aussi le bruyant qui s’en rend pas compte et qui téléphone au 118 blabla : « Oui je voudrais le numéro de Marie Tantamachinchose dans l’Yonne. Nan, l’Yonne, comme Yvette, pas Rhône, comme René. Mais si je vous entends bien, c’est vous qu’y’êtes bouchée! Nan, T comme Thérèse. Mais non son prénom c’est pas Yvette, c’est Marie. Yvette c’était pour le département! » (<— cette retranscription de monologue pourrait sembler un tantinet exagérée. Il n’en est rien, c’est ça le pire. Ah non le pire c’est que quand il a réussi à se faire comprendre de l’opératrice et qu’il a pu appelé sa fameuse Marie-Yvette-René, ben elle était pas là, et il a laissé un message. Pauvre chou. C’est dommage, j’aurais entendu toute sa conversation, rho zut alors, quelle perte).

Il y a aussi, et c’est elle que je vois le plus (oui, je ne passe pas ma vie dans les couloirs, sinon je paierai pas pour la chambre) la réceptionniste et ses cheveux rouges, qui vous demande toujours de faire l’appoint à l’euro près quand son appareil à CB est en panne (Faudrait préparer des répliques avant, pour être prête en toute occasion.J’ai bredouillé un Désolée ce soir-là, alors qu’un « Gente dame, n’ayant point prévu que mon sésame magique tout bleu ne trouverait de réceptacle adaptée dans votre humble demeure, soit tu me fais la chambre gratis soit tu me gonfles pas parce que j’ai pas la monnaie », ça aurait été plus mieux bien), qui vous accueille chaque soir d’un « Bonne journée Mademoiselle Fofifonfec? » (Je kifferai qu’on m’appelle ainsi, tiens, faut que j’y réfléchisse. On a bien le droit de changer de prénom, dans notre beau pays, suffit d’aller en préfecture, non?), sauf le jour où elle a insidieusement lâché « Oh, vous rentrez plus tard que d’habitude! Je commençais à m’inquiéter! » (Lâche moi t’es pas ma mère et je marche encore droit d’abord. Bon ok,je vais peut-être prendre l’ascenseur plutôt que les escaliers, ça veut pas dire que j’ai bu, hein, c’est juste que c’est plus fiable un ascenseur, c’est bien connu… Allez Atis de mes deux arrive vite qu’elle arrête de me parler comme si j’avais pas déjà mal aux cheveux…). Ce soir-là, elle m’a pas demandé si ma journée était bonne, pour une fois que j’avais des trucs à répondre, pfff, rien compris celle-là.


Bref, je dors depuis un mois avec des boules Quies, et il faut vite que je me trouve un appart. Parce qu’SDF (ben quoi, même à l’hôtel, on est un peu SDF, moi non plus j’ai pas de boîte aux lettres! Allez, tapez moi dessus, oh oui), c’est bien un temps, mais changer de voisins tous les soirs, c’est relou.

Publicités

10 Responses to Faites des voisins, qu’ils disaient…

  1. fofifonfec says:

    C’est assez drôle de cherchez des images sur le grand méchant loup (comprenez Google), mais alors pour hôtel, on trouve quand même beaucoup de clichés de chanteurs pré pubères faussement punky androgynes et vraiment moches. M’en fous j’préfère Hôtel California, na. Même si Tokio il paraît que c’est bien, comme ville.

  2. Dame Sam says:

    Si l’coeur t’en dit j’te prête mes voisins! La famille Lequesnois, tout droit sortie de la vie est un long fleuve tranquille! Les garçons portent des bermudas et des chaussures bateau, les filles c’est jupe plissée, petit chemisier et chaussures vernies. Ils vont à la messe tous les dimanches matin, et le meilleur pour la fin, tous les jours vers 17h, le fils se mets au piano….pour accompagner sa mère qui chante l’opérette! Alors, tu les veux???

  3. annick says:

    pour le moment mes voisins du dessus sont en train de refaire entièrement l’appart. et je suis en congé, c’est con hein?

  4. Georges says:

    La fête des voisins c’est vraiment une invention pour faire chier le monde et soutenir la consommation française de biscuits apéro … bref c’est juste une hérésie à mes yeux… te concernant j’espère que tu vas bientot te trouver un chez toi avec des voisins fixes ! courage pour la suite de ton séjour à l’hôtel !

  5. fofifonfec says:

    Ils sont classes, vos voisins! Dam Sam, oh que oui que je les veux!!! Et puis on leur ferait finir les travaux chez les voisins d’annick, ils mettraient de jolies petites salopettes et mangeraient les sandwichs sortis du panier en osier, pendant que nous on mangerait toutes des chips pour contrer le front de soutien à la consommation française de biscuits apéros. Oh yeah. Ou alors on s’invite toutes à un mariage où il y aura autre chose que des cacahuètes! Merci Georges d’ailleurs de penser à ma petite personne 😉 logiquement l’hôtel c’est bientôt fini, je vous raconte ça vite !
    (vite, c’est pas une date, on est bien d’accord)

  6. Miss Cz says:

    comme je compatis…
    appartement qui donne sur deux cours intérieures (ça résonne beaucoup) un voisin côté salon qui fait la fête presque tous les jours les fenêtres grandes ouvertes (je crains les beaux jours), un autre à gauche qui fait la même depuis une semaine
    un autre qui ne supporte pas le bruit et qui se met à HURLER dès qu’il y en a un peu…
    tout ça plus les travaux dans la copro… et je suis en arrêt j’peux pas sortir

  7. Tiens ça me rappelle mon cas aussi ! Ma voisine de gauche est une vieille cinglée qui se met à péter un câble parfois (jme demande si elle picole pas celle là) en écoutant « pour que tu m’aimes encore » de Céline Dion…mes voisins de droite, des fantômes, je les entends jamais ! La question que je me pose c’est « est ce qu’il m’entende moi ?! ».

    (jviens de découvrir ton blog, très sympa 😀 )

  8. clamartine says:

    ça me rappelle quelque chose…. Je compatis. Alors, à quand l’emménagement dans ton nouvel appart ?

  9. meelu says:

    Pas mieux, j’ai des voisins à la con et pourtant je vis dans un appart… le pire… c’est que je l’ai acheté… VDM

  10. fofifonfec says:

    @Miss Cz, et Mlle Mouffetard : bienvenue! Vous verrez ici on fait moins de bruit que vos voisins respectifs… qui me feraient presque apprécier ceux de ma chambre d’hôtel (presque, hein 😉 )

    @Clamartine : beh c’est plus ou moins fait… Mais faut que je suive la chronologie ici (même si c’est avec 10 jours de retard :/ )

    @Meelu : je valide…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :