Etre amoureuse, c’est quoi déjà ?

C’est écouter en boucle toute la matinée « Talk to me » de Yodélice, car on a regardé Les petits mouchoirs. C’est passer la soirée à faire des séries d’abdos sur « Fuck you » de Archive jusqu’à la crampe au ventre, à serrer les dents en se disant qu’au moins on a mal pour quelque chose.

 

 

Et si on arrêtait de gueuler ?

Je suis le genre de filles qui ne râlent presque jamais (comme vous aviez pu le constater sur ce blog, of course). Dernièrement, mon addiction aux séries américaines m’a permis de découvrir deux petites pépites musicales (oui, je ne parle pas que de chocolat) qui m’aident à respirer quand j’ai une subite envie d’égorger mes collègues de travail. Des trucs qui calment et qui ne font pas grossir, ça se partage ?

C’est sûr que c’est pas là-dessus qu’on va faire des abdos bien en rythme (je vous recommande plutôt un Daft Punk, n’importe lequel d’ailleurs, testé et approuvé. Ya très longtemps, je vais pas vous faire croire que je fais du sport, faut pas déconner non plus), ça donne plus envie de faire des calins fumer des clopes en regardant les toiles d’araignée au plafond.

Bon, sinon j’ai besoin d’aide : j’ai maté les 5 saisons de Six feet under, les 6 de HIMYM, les 4 de The Big bang Theory, Breaking Bad ne reprend qu’en juillet, idem pour Dexter, et là je me refais les 7 de Grey’s anatomy. A part Desperates machine, qu’est ce qu’il me reste pour occuper mes longues soirées d’hiver? (oui, c’est encore l’hiver chez moi) (et me répondez pas « trouve toi un mec, ça occupe », merci)(ça c’est pour le prochain post). (fin des parenthèses merci)

@ Charlotte aux fraises à la chasse aux insectes @

Alors, vous êtes en week-end? Moi pas! Mais voici ma petite sélection de la semaine.

On commence avec un petit film plein de pacmans et de space invaders de partout. Ça s’appelle Pixels, ça dure pas longtemps, et je trouve ça vraiment bien foutu. Le premier qui dit que c’est légèrement geek il aura pas tort, et j’adore.

Belle et importante leçon... 😉

Deuxième délire, photographique celui-là. Personne n’aime trop les insectes. Moi la première… Mais quand la macrophotographie se la joue publicité Aubade, la lingerie fine est remplacée par des portraits dénudés de petites bébêtes, j’adore. Ça s’appelle NaturObade, et ok messieurs c’est certainement moins évocateurs pour se palucher. Soit. Mais j’avais envie de faire partager le talent de ce photographe qui se dit amateur, Reno Baldelli, qui a un très joli blog photo bien qu’un peu foutoir (oui, je suis extrêmement bien placée pour parler) où il fait autre chose que des insectes.

Facile mais si joliement vrai!

Et elle, elle est pas belle?

Il a une page facebook le monsieur photographe (il bosse sur du Canon, alors jpeux lui faire de la pub), pas besoin d’être inscrit pour y faire un tour, et là vous cliquez sur son album photo (plus lisible que son site en fait), et y’en a des trop chous!

J’en ai choisies trois, juste pour vous donner envie d’aller voir plus loin et car ça prend de la place. Mais sinon mes autres préférées, c’est , , , ou encore . Allez, une dernière pour la route. Et encore!

(Personnellement, j'ai la confirmation, j'en suis donc bien au stade de l'escargot)

Et justement, j’ai encore un truc à vous faire partager : j’ai eu un coup de cœur pour une blonde. Pas n’importe quelle blonde, une qui a fait la première partie de Bénabar. Charlotte Marin qu’elle s’appelle. Ouais, une blonde qui chante. Super original quoi. Mais elle, elle est top. Et ces clips sont délicieusement déjantés, faussement pris sur le vif.

Précision : je suis une grosse inculte musicalement parlant (et dans plein d’autres domaines), donc ne comptez pas sur moi pour vous annoncez en avant-première qui sera le successeur de Johnny, ni même le prochain gagnant de la Nouvelle Star. Si tant est que c’est de la musique. Bref. Merci à celle ( 😉 )qui m’a fait découvrir la pétillante blonde, donc. Si vous avez l’occasion, allez aussi écouter Desesperado. C’est l’histoire d’une fille qui se retrouve dans un bar en nuisette à attendre que son mec la rappelle. Et 20 h 30, sur l’attente avant un rencard. Je suis définitivement fan!