Communiquer avec un cyborg

Moi : « Blablablablablablabla… Ouais mais je ne le comprends pas ce type, il a des réactions bizarres quand même… Blablalablablabla ».

Ma pote du bout du monde : « Dans la mesure où c’est un geek, as-tu pensé qu’il pourrait être un cyborg chargé de mieux connaître les relations humaines avant que tout son peuple ne décide de s’installer sur Terre? Pense y ».

Et le pire, c’est que depuis, j’y pense… Car si j’admets le postulat de départ comme quoi mon ex serait un robot dôté d’intelligence (ou juste un robot tout court), ben ça expliquerait vachement de choses.

Y compris une très belle déclaration de l’Homme 2.1 à une certaine partie de mon anatomie.

Ma pote du bout du monde toujours : « Les hommes parlent à nos seins mais pas à nous, j’avais déjà remarqué ça. Peut être que tu devrais te coller des nibards sur la tête, comme Marion Cotillard dans une pub américaine qu’elle vient de faire. Ça l’aiderait à te regarder en face et à te parler. Ou alors il te parle en java script ».

J’la kiffe, ma pote, avec ses théories loufoques qui au final tiennent debout.

Conclusion : la seule logique qui colle de manière cohérente à la peau de l’Homme 2.1 appartient à la science-fiction. Rassurant, vraiment. Il ne me reste plus qu’à apprendre à coder en Java, l’HTML c’est décidément dépassé.

Publicités